022 786 14 86du lundi au samedi
Paris15:04
Auckland03:04
  • Version française
  • Version Suisse
Partager
Demande de devisMon compteContactBons plans
Vous êtes ici :
Accueil
>
Pratique
>
Découvertes
>
La France en Nouvelle-Zélande

La France en Nouvelle-Zélande

L'art de vivre à la française en Nouvelle-Zélande

Le premier français à jeter l'ancre sur les terres néo-zélandaises fut Jean-François-Marie De Surville en 1769, arrivé quelques jours après James Cook.

Avant toute annexion, des baleiniers français s'installèrent dès 1791 dans le village d'Akaroa et ses alentours. Ils étaient environ soixante à faire régulièrement la traversée entre la France et la Nouvelle-Zélande pour se livrer à des pêches lucratives.

Rapidement après les baleiniers, ce sont les missionnaires qui débarqueront en 1838 sur les terres néo-zélandaises sous les ordres de l'évêque Jean-Baptiste François Pompallier.

Aujourd'hui, près de 5 500 Français résident en Nouvelle-Zélande essentiellement dans les grandes villes. Ils s'y sont installés et perpétuent l'art de vivre à la française à travers leurs commerces et leurs événements.

Chers Français de Nouvelle-Zélande : si vous lisez cette page, n'hésitez pas à nous corriger, ou nous communiquer des informations dont nous n'aurions pas connaissance.

Akaroa

Akaroa, la ville française

Akaroa est une ancienne colonie française au charme pittoresque, établie en bordure d'une magnifique baie dans la péninsule de Banks. Cette localité, fondée en 1840 par un petit groupe de colons, perpétue une certaine « French Touch ». Vous flânerez dans les rues Lavaud, Croix, Balguerie, Benoit ou Jolie, décorées de drapeaux tricolores. Des commerces portent encore des noms aux consonances françaises, et même la station-service est appelée « l'Essence ». (lire la suite)

Maison à Akaroa

French fest à Akaroa

Fière de ses origines, la ville d'Akaroa se pare tous les deux ans des couleurs tricolores. Organisée début octobre, la French fest permet de célébrer le patrimoine français et les liens historiques qui unissent la Nouvelle-Zélande et la France. Les festivités sont rythmées par un défilé de voitures de collection françaises, un spectacle de french cancan, une course de garçons de café, des démonstrations de cuisine et la vente de produits français (crêpes, moutarde…).

L'un des temps forts est une reconstitution du débarquement des premiers colons par des marins de l'armée française, venus spécialement pour l'occasion.

The French pass en Nouvelle-Zélande

The French Pass et d'Urville Island

Le French Pass est une étroite étendue d'eau séparant l'île du Sud et d'Urville Island. Ce passage et cette île tirent leur nom de l'explorateur français Jules Dumont d'Urville qui les a découverts. Il fut le premier européen à naviguer dans cette zone considérée comme dangereuse en raison de ses flux de marée, qui s'avèrent être les plus rapides de Nouvelle-Zélande. Son navire l'Astrolabe fut très endommagé lors de sa périlleuse traversée en 1827, qui prit plusieurs jours. Une rivière sur l'île du Sud, a également été nommée D'Urville River en hommage au navigateur.

Radios françaises en nouvelle-zelande

Les médias en français

  • Amuse-gueule : les Français de Auckland sont au micro - émission de radio en français tous les dimanches de 18 h à 19 h (planet fm 104.6)
  • The French roast : émission de radio en français sur Otago access radio qui peut être écoutée en ligne. Tous les dimanches de 18 h à 19 http://myfrenchroast.blogspot.fr/
    http://www.accessradio.org/player/flash/?uid=1306292458-568-13
  • Le petit journal.com : médias des Français et francophones à l'étranger a lancé une édition Auckland en 2012
Alliance francaise à Christchurch

Alliance française en Nouvelle-Zélande

L’Alliance française est une organisation qui a pour objet de faire rayonner la culture française à l'étranger. Elle donne des cours de français, gère des bibliothèques francophones, et organise des soirées thématiques ou des événements culturels. On trouve des représentations de l’Alliance française dans les plus grandes villes de Nouvelle-Zélande : Auckland, Christchurch, Hamilton, Whangarei, Palmerston North, Wellington, Nelson, Timaru, Dunedin, Rarotonga. (lire la suite)

Gastronomie en Nouvelle-Zélande

gastronomie et spécialités françaises

Pourquoi ne pas profiter de votre visite en Nouvelle-Zélande pour retrouver les spécialités de chez nous, revisitées à la mode Kiwi ? Restaurants ou brasseries, cafés, boulangeries et pâtisseries, caves à vin,  boucheries… Autant de lieux où vous apprécierez, le temps d'un instant, l'art de vivre à la française.

Restaurant français à Auckland

Restaurants & bars français à Auckland

  • Frenchie, un restaurant/bar à vin idéal pour fêter l'arrivée du Beaujolais Nouveau ou déguster un bœuf bourguignon.
  • L'assiette, un café-brasserie et le restaurant La fourchette sont deux établissements détenus par un couple de Français. Vous y trouverez escargots, omelettes, soupes et autres plats typiques de nos contrées.
  • Le garde-manger, un restaurant aux spécialités bien françaises : crêpes, tartiflette, coq au vin...
  • Torchon, une crêperie française où le service est effectué par une équipe de frenchies.
  • Petite Provence B&B situé à Matakohe, à 2 h au Nord de Auckland. Vos hôtes, Guy français, et Linda néo-zélandaise, vous accueillent chaleureusement.
Restaurants et bars français à Auckland
  • Maison Vauron, un spécialiste commercialisant les grands vins de toutes les régions de France.
  • L'atelier du fromage, situé au premier étage de Maison Vauron. Fromages, charcuterie, confitures… y sont vendus.
  • Ma chérie, une boulangerie-pâtisserie où retrouver votre croissant au beurre.
  • La cigale, une épicerie/restaurant situé dans un hangar immense. Un marché « français » très populaire est organisé les samedis et dimanches matins.
  • Chateaubriand, une boulangerie-pâtisserie dont les propriétaires sont originaires d'Aix-en-Provence.
  • Les cafés Pyrénées, un petit commerce multifonctions : boulangerie, café, boucherie, fromagerie et épicerie.

Les commerces français de Wellington

  • French cancan, une ambiance café chic pour un brunch ou déguster des pâtisseries françaises.
  • Apache, un bar-restaurant qui propose une association surprenante de cuisine franco-vietnamienne.
  • Jano bistro, une vraie ambiance de bistro pour découvrir la cuisine de Pierre-Alain, primé en 2014 "Chef of the capital".
  • La Cloche, une épicerie fine pour emporter ou déguster sur place vins, fromages, plats cuisinés, pains et pâtisseries.
  • Bordeaux bakery, une institution avec ses 4 boulangeries-bars qui proposent des baguettes, croissants et pains au chocolat « comme chez nous »
bar et restaurant francais en Nouvelle-Zélande

Autres commerces de Nouvelle-Zélande

  • St Germain à Christchurch, un restaurant gastronomique pour découvrir la cuisine française traditionnelle. Escargots, soupe à l’oignon, cassoulet et trou-normand sont au menu.
  • La gourmandise à Nelson, est un restaurant pâtisserie qui propose des galettes le midi et une cuisine traditionnelle le soir.
  • Alexandre pâtisserie à Palmerston North est une belle adresse ou vous pourrez savourer de fameux macarons et pâtisseries autour d’un café.
La France en Nouvelle-Zélande
5 / 5 sur 3 vote(s)

Coup de coeur

@@right_legende@@Autotour Ile du Nord

Partez à la découverte de l’Ile du Nord au volant de votre voiture, choisissez l'un de nos circuits autotours. Au départ de Auckland, Rotorua ou Wellington visitez des lieux étonnants et magnifiques en toute liberté. Bénéficiez de toute une gamme de ...

Coup de coeur

@@right_legende@@Autotour Ile du Sud

Offrez-vous un voyage en liberté sur l’Ile du Sud au volant de votre voiture, choisissez l'un de nos circuits autotours. Au départ de Picton, Christchurch ou Queenstown, défilent des paysages spectaculaires à découvrir au gré de vos envies et à votre ...